Version imprimable

Current Size: 100%

Pacte écologique

La mise en valeur, la préservation et la protection de notre cadre de vie sont au coeur de l’action municipale. C’est au quotidien comme dans l’élaboration des projets municipaux que se décline cette détermination.

Un éclairage public économe et respectueux de notre environnement

L’éclairage public représente environ 1500 points lumineux pour un budget énergétique de 53 000 € par an (40 à 60 % du budget global en électricité). La ville de Noirmoutier-en-l’Ile fait le choix d’une gestion raisonnée des points lumineux pour lutter à la fois contre les pollutions lumineuses nocturnes et permettre l'optimisation des économies d’énergies.

Quand économie rime avec écologie

Le parc immobilier de la ville est composé de bâtiments anciens, mal isolés donc très consommateurs d’énergie. La municipalité établit actuellement un diagnostic énergétique pour engager un plan de rénovation et d’entretien de l’immobilier municipal.

Une gestion écologique des espaces verts

Les services municipaux ont entrepris une gestion écologique des espaces verts, en appliquant notamment un entretien différencié. Ce mode d’entretien plus respectueux de l’environnement consiste à intervenir différemment sur les espaces verts selon leur nature, leur situation (topographie, géologie, environnement…) et leur fonction.

 

 

Dans sa démarche écologique, le service espaces verts s’est appuyé sur différents critères :

  • la limitation des traitements phytosanitaires (notamment insecticides et désherbants)
  • le retour de la matière organique au sol : broyât de branches en paillage ( 70 tonnes en 2009)
  • la fréquence des tontes et la hauteur de coupe en fonction de l’aspect souhaité
  • la taille douce des arbres et des haies
  • l’utilisation de matériels électriques (désherbeurs thermiques…)
  • le plan de désherbage.

De l’eau au compte-gouttes

La gestion de l’eau est au coeur des problématiques du service des Espaces Verts. La municipalité utilise l’eau des puits pour l’arrosage de l’ensemble du fleurissement de la commune et des dernières plantations. Ce sont près de 28 000 litres d’eau qui sont utilisés chaque semaine en période estivale.

 

 

 

Les systèmes d’arrosage intégrés sont gérés avec des programmateurs. Cela permet d’apporter les justes quantités d’eau et de réduire la consommation. Economiser l’eau, c’est aussi s’orienter vers des associations de plantes vivaces et des semis de gazon naturel plus sobres que les fleurs annuelles. Les paillages naturels sont également efficaces pour retenir l’humidité et limitent le désherbage chimique.

La municipalité entend aujourd’hui utiliser les eaux de récupération de pluies dans une logique économique et de préservation de la ressource en eau sur notre territoire.

Vers un tourisme plus responsable : développement adapté des transports collectifs

Le transport est un champ d’intervention sur lequel la commune oriente sa réflexion en matière de respect de l’environnement. A ce titre, elle expérimente les transports en commun.

Les Gratibus (navettes gratuites estivales) sont mis en place chaque été pour désengorger le centre-ville et permettre aux vacanciers de se rendre facilement aux plages et dans les commerces.

Cette initiative s’inscrit dans la politique de déplacements de la commune et vise à diminuer la circulation automobile et à augmenter l’usage des transports collectifs.